Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 31 s

Les cinq députés caquistes de la région tracent un bilan positif de leur dernière année

Jean-Philippe Tremblay
Le 23 juin 2023 — Modifié à 11 h 56 min le 23 juin 2023
Par Jean-Philippe Tremblay - Journaliste

Réunis au Cercle de presse, les députés régionaux de la Coalition avenir Québec Andrée Laforest, François Tremblay, Yannick Gagnon, Nancy Guillemette et Éric Girard ont livré leur bilan de la dernière session parlementaire.

Les cinq politiciens ont présenté les principales réalisations dans leur circonscription respective. En voici un tour d’horizon:

Andrée Laforest, députée de Chicoutimi et ministre des Affaires municipales et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, se réjouit de l’aboutissement du dossier du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi qui est présentement en appel d’offres. L’achat de l’hôtel du Parc pour loger certains étudiants de l’UQAC en partenariat avec l’université était également dans les priorités de la ministre.

Le développement d’un médicament contre la tyrosinémie, une maladie héréditaire particulièrement présente dans la région est en cours de réalisation. Finalement, le développement d’un programme pour aider la région à recruter de la main-d’œuvre serait sur la table.

François Tremblay

François Tremblay, député de Dubuc et adjoint parlementaire de la ministre du Tourisme a mentionné que les développements autour de Port Saguenay suscitent l’enthousiasme de plusieurs investisseurs. Plusieurs grands projets se dessinent comme Ariane Phosphate ou Black Rock.

La gestion et le stockage énergétique sont également au cœur des développements de la circonscription. Le député voit également le petit parc industriel de La Baie hausser son nombre d’employés à plus d’une centaine d’ici peu. Le développement touristique de Petit-Saguenay fait également partie des éléments sur lesquels François Tremblay souhaitait travailler.

Yannick Gagnon

Yannick Gagnon, député de Jonquière, a mentionné avoir travaillé à la rénovation de l’urgence de Jonquière, un projet qui est passé de 30 à 80 M$, mais qui devrait se conclure prochainement. La renaissance de Jonquière-Médic faisait également partie des priorités du député. Le plan d’affaires est en place, reste maintenant les médecins à recruter. Le dossier de conserver la SAAQ à Jonquière fut également dans les actions de ce dernier. Un comité jeunesse et une concertation sur l’eau potable font partie des dossiers en cours.

Finalement, parmi les dossiers régionaux évoqués, la question de la forêt avec les feux et la protection du caribou forestier a animé les discussions. Les députés ont aussi tenu à féliciter les citoyens de la région pour leur aide envers les évacués.

Évidemment, l’aide de 150 millions du gouvernement à Rio Tinto qui a incité l’entreprise à investir 1,4 G$ à l’usine d’Arvida, en plus de donner le signal du déploiement d’Élysis dans la région réjouit les élus.

Nancy Guillemette

Pour Nancy Guillemette, députée de Roberval, la question de la conduite de Résolu, qui déverse les eaux de procédé dans la rivière Mistassini, devrait être reconstruite ou réparée.

De l’aide pour l’intégration d’immigrants, des garderies, des logements subventionnés et un centre pour les pères en difficulté ont été ou sont en bonnes voies d’être réalisés prochainement. De plus, le projet du Centre de valorisation de la biomasse de Saint-Félicien devrait être annoncé sous peu. La députée travaille également à une décentralisation de certains services de santé.

Éric Girard

Les principales réalisations d’Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales naviguent autour du ministère des Transports. Le choix du tracé Nord pour l’autoroute Alma-La Baie et la solution retenue pour augmenter la sécurité sur la route 169 à Métabethchouan-Lac-à-la-Croix, dans le secteur du rang 2 Ouest, ont finalement trouvé un dénouement.

Un autre enjeu d’importance pour le député est la question de l’itinérance. Une roulotte a d’ailleurs été mise à la disposition de ces derniers à Alma et plusieurs discussions sont en cours pour développer de l’aide pour les accompagner.

Les organismes communautaires sont également au centre des priorités du député. La maison Oxygène recevra 440 000$ par année pour les cinq prochaines années afin d’assurer ses services.

 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES