Actualités

Temps de lecture : 2 min 0 s

Adaptation aux changements climatiques dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est

Le projet Signature Innovation mis en branle

Yohann Harvey Simard
Le 05 février 2024 — Modifié à 11 h 38 min le 05 février 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le projet Signature Innovation mis en branle

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est dévoilait ce matin son projet Signature Innovation. Assorti d’une enveloppe totale de 1,7 M$, celui-ci permettra la réalisation de plusieurs initiatives locales en termes d’adaptation aux changements climatiques.  

Le projet a été annoncé à la Boîte à Bleuets, à Alma, dans la cadre d’une conférence de presse. Étaient notamment présents la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, le député provincial de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, ainsi que le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, Louis Ouellet.

L’ensemble des municipalités de la MRC ont participé à l’élaboration du projet en y intégrant leurs principales préoccupations en ce qui a trait aux changements climatiques à leurs impacts sur le territoire. La population en général a également été consultée.  

« Nous voulions un projet rassembleur qui répond aux enjeux propres à chaque communauté et aux réelles préoccupations de la population de la MRC. » - Louis Ouellet, préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. 

Aménagement du territoire

Signature Innovation se décompose en trois volets. Le premier concerne plus spécifiquement l’aménagement du territoire de sorte à le rendre plus adapté aux changements climatiques.

À ce titre, Signature Innovation se propose de mettre en œuvre de nouvelles pratiques qui, par exemple, permettront d’éviter des évènements comme ceux-ci qui ont conduit à la mort d’un homme l’an passé à Alma.

Sous l’effet de fortes pluies, des ponceaux ne répondant plus aux normes actuelles avaient cédé, causant l’effondrement de deux routes. Dans l’un des deux cas, un automobiliste emporté par les eaux avait perdu la vie. Le projet consistera ainsi à améliorer, mais surtout à adapter les infrastructures municipales pour qu’elles puissent répondre aux nouveaux enjeux environnementaux. 

La densification plutôt que l’étalement urbain, la mise à contribution des forêts et des milieux naturels dans la réduction des îlots de chaleur de même que la protection des aquifères font aussi partie des objectifs territoriaux du projet Signature Innovation.

Communautés et transport collectif

Le deuxième volet se rapporte davantage à la connectivité entre les 14 municipalités de la MRC. Il y est notamment question de projets de transport collectif.

« D’abord, nous remettrons à jour les différentes analyses de faisabilité qui avaient été faites. Plusieurs scénarios sont déjà envisagés, et c’est possible de faire quelque chose. Il en va du développement de nos communautés. Comment amener des immigrants ici sans qu’on ait un réseau de transport collectif minimal? », soulève le préfet.

La visée globale du deuxième volet est de réduire les inégalités sociales et d’amenuir le degré de vulnérabilité de certaines portions de la population.

Industries et agroalimentaire

Le troisième volet repose quant à lui sur la mise en place d’un système agroalimentaire durable et collectif au sein de la MRC. Le développement de l’économie circulaire et un plan pour encourage l’adoption de pratiques agricoles durables sont notamment au programme.

Le volet inclut également l’élaboration d’un outil de financement s’adressant aux entreprises de la MRC qui souhaitent prendre un virage responsable dans leurs pratiques d’affaires.  

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES