Actualités

Temps de lecture : 1 min 42 s

Prix de l’essence affiché à 2,99 $

La station-service de L’Ascension proteste à nouveau

Yohann Harvey Simard
Le 21 février 2024 — Modifié à 13 h 38 min le 21 février 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La station-service de L’Ascension proteste à nouveau

Le propriétaire de la station-service de L’Ascension, Régis Laforge, y va d’un autre coup d’éclat. Mardi dernier, il a affiché le prix de l’essence à 2,99$ le litre afin de contester les tarifs que lui impose la bannière Sonerco.

La semaine dernière, le sans-plomb se détaillait à 1,45$/L dans la vaste majorité des stations-service de Lac-Saint-Jean-Est. Au Marché Nordique de L’Ascension-de-Notre-Seigneur, il était toutefois affiché à 1,56$/L.

Selon le propriétaire du commerce, c’est par obligation, et non par choix, qu’il doit vendre le carburant à un prix au-dessus de la moyenne. C’est que Sonerco, la bannière responsable de son approvisionnement, lui vend l’essence à un prix trop élevé, du moins selon son analyse de la situation.

« Quand j’ai signé mon entente avec eux, je ne pensais pas que le gaz allait être plus cher juste pour moi. Quand j’ai signé ça, j’ai signé mon arrêt. Quand je vois tout le monde autour vendre le gaz à 1,45 $ pendant que moi, je dois le vendre à 1,56 $, il doit bien y avoir un problème.  Parfois, je me demande s’ils n’augmentent pas mon coût d’acquisition. »

Selon Régis Laforge, vendre son carburant au même prix que les compétiteurs impliquerait la perte complète de sa marge de profit de 0,06$/L. En même temps, il voit bien que vendre son essence plus chère qu’ailleurs entraîne une baisse des ventes.

« J’ai passé de 4 millions de litres par année à un million. Ça fait longtemps que je paye plus cher que les autres. »

Il reste un an et demi au contrat qui le lie la station-service à Sonerco. Régis Laforge dit ne pas avoir l’intention de le renouveler. « Ça va faire 12 ans que je les endure, c’est assez. »

Des questions sans réponses

Le commerçant demande des explications à Sonerco. Et c’est justement car il tarde à obtenir des réponses à ses questions qu’il a décidé, en guise de protestation, d’afficher son essence à 2,99 $. Dans les faits, le Marché Nordique vend encore son carburant à 1,56$/L.

« Je veux que ça ait un impact sur le monde pour les sensibiliser », indique Régis Laforge. Nathalie Guay, sa conjointe, ajoute : « ce qui arrive, c’est qu’on se fait traiter de voleur par des clients qui ne comprennent pas pourquoi on vend l’essence plus cher. Mais nous non plus, on ne comprend pas. »

C’est la troisième fois que le commerçant emploie une telle mesure. Pour des raisons similaires, il avait symboliquement haussé le prix de l’ordinaire en 2021 et en 2015.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES