Samedi, 13 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 50 s

Le Restaurant-Bar Mario Tremblay se lance dans l’hébergement

Yohann Harvey Simard
Le 11 mars 2022 — Modifié à 10 h 16 min le 11 mars 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Restaurant-Bar Mario Tremblay (RBMT) s’apprête à investir quelque 100 000 $ afin d’aménager une nouvelle unité locative destinée à l’hébergement des touristes à Alma.

Il s’agira plus précisément d’un appartement de quatre pièces situé au premier étage de l’établissement.

Le départ de l’ancien locataire, l’organisme Service Relance, était l’occasion de répondre à une demande dans le secteur de l’hébergement touristique, selon le propriétaire du RBMT, Sébastien Rodrigue.

« Je me ramasse avec un local libre, mais surtout avec un local libre commercial dans le centre-ville. […] Cet été et cet automne, il y a beaucoup de clients qui m’ont dit qu’il ne restait plus de places dans les hôtels du coin. Donc, j’ai vu qu’il y avait un manque d’hébergements, surtout dans le centre-ville. »

Il ajoute que ce manque se faisait particulièrement sentir en ce qui a trait à l’hébergement haut de gamme. Si ses cibles prioritaires sont les touristes et les gens d’affaires, de façon plus générale, son offre s’adressera aux personnes qui « recherchent un confort ».

« Ils auront droit au même type d’hébergement qu’ils ont à Québec ou à Montréal, mais moins cher. Ils n’auront à se soucier de rien. Ils vont bien dormir, ils vont avoir leur propre cuisine, leur propre salon. Ils seront vraiment bien accueillis. »

Désireux d’attirer les amateurs de loisirs motorisés, Sébastien Rodrigue indique que les clients auront accès à un stationnement privé pour y garer leur motoneige ou leur moto, par exemple.

Au cours des prochains mois, le local de 800 pi² sera entièrement rénové. Les travaux prévoient notamment l’insonorisation des lieux ainsi que l’ajout de nouvelles divisions.

On souhaite que le nouveau logement soit près en juin prochain. Selon l’engouement, on envisage également la construction d’une portion annexe permettant l’ajout de trois autres unités locatives au sein du bâtiment.

L’unité locative du RBMT consistera en un 4 ½ situé au premier étage du bâtiment.

Forfaits

Sébastien Rodrigue affirme vouloir s’entretenir avec les tenanciers des bars et restaurants avoisinants afin d’établir des offres forfaitaires.

« Si quelqu’un vient une semaine ici, il ne mangera pas seulement au RBMT. Donc, je les référerais au Lion Bleu, par exemple. Pour des spectacles, je pourrais les référer au Café du Clocher, où ils pourraient aussi manger. »

L’idée étant également d’attirer plus de gens au RBMT, il précise que des repas pourront être offerts à tarifs réduits aux clients qui réservent plusieurs nuitées.

Nouvelle cuisine

Par ailleurs, Sébastien Rodrigue dit avoir l’intention d’investir 300 000 $ afin de refaire à neuf la cuisine du RBMT.

« Je vais avoir un espace pour faire vieillir la viande. On veut vraiment développer le côté steak house. »

Qui plus est, il considère qu’une nouvelle cuisine favorisera la rétention du personnel et l’attraction de nouveaux employés.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES