Lundi, 26 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 17 s

Jeannois : Une fièvre des séries jamais vue auparavant 

Janick Émond
Le 06 mai 2022 — Modifié à 12 h 57 min le 06 mai 2022
Par Janick Émond - Journaliste

Jeannois : Une fièvre des séries jamais vue auparavant 

Le son des bruyantes trompettes, des applaudissements et des cris d’encouragement s’est éteint mercredi soir au Centre Mario-Tremblay, alors que les Jeannois du Collège d’Alma ont subi l’élimination au 3e match de la série demi-finale du circuit collégial. La fièvre des séries s’était emparée des citoyens d’Alma lors des dernières semaines, une effervescence qui n’avait jamais été aussi grande autour des Jeannois.  

« Je n’avais jamais vu autant de monde que ça à nos matchs. Je n’avais jamais entendu une foule aussi bruyante, ce qu’on a vécu est exceptionnel. On sent qu’un beau sentiment d’appartenance s’est créé entre nous et les gens. On a vu beaucoup de jeunes à nos matchs qui voyaient nos joueurs comme de grandes vedettes. On voyait ces jeunes-là attendre les gars à la sortie de la glace et leur demander leur bâton ! C’était beau à voir », raconte l’entraineur-chef des Jeannois, Pascal Hudon.  

Il est d’avis que le parcours de son équipe lors des dernières séries éliminatoires est un excellent moyen de vendre le hockey collégial.  

« On est allé chercher de nouveaux fans, il y avait autour de nous un grand engouement. Il y a des gens qui sont venus nous voir et qui ont découvert le niveau de jeu et qui ont été impressionnés par la qualité de jeu. On espère en avoir accroché quelques-uns qui viendront nous voir la saison prochaine. » 

7e joueur  

La foule aura eu un impact lors des matchs locaux. Les encouragements auront su donner la petite dose d’énergie supplémentaire aux Jeannois.  

« Avant les séries, on a fait de la préparation mentale. Les gars étaient préparés à avoir beaucoup de spectateurs. Mais quand on le vit, c’est autre chose. Après un but, c’était impressionnant d’entendre le bruit, mais les gars ont bien réussi à canaliser cette énergie pour aller donner le coup de patin de plus. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES