Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 11 s

Le duo Éric Gagnon et Jean Lemieux remporte le 49e Marathon de chaloupe à rames Festirame

Denis Hudon
Le 10 juillet 2022 — Modifié à 16 h 22 min le 10 juillet 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

C’es le duo formé d’Éric Gagnon (Jonquière) et de Jean Lemieux (Alma) qui remporte le 49e Marathon de chaloupe à rames Proco, de l’édition 2022 du Festirame.

Cinq équipes ont pris le départ du quai de Roberval à 9h ce matin. Contrairement à la veille où le vent avait formé de grosses vagues, aujourd’hui le Piékouagami était plutôt calme, avec peu de vent.

D’ailleurs, l’organisation avait pris la décision samedi de reporter l’épreuve au lendemain, en raison des forts vents et pour la sécurité des athlètes.

En contrepartie, les athlètes ont dû affronter un vent de face, jusqu’à l’arrivée cet après-midi à la Dam-en-Terre, à Alma.

L’équipe almatoise d’Alexandre Simard et Judith Bouchard a pris la deuxième position. La troisième place revient à Sylvain et Kathy Tremblay, aussi d’Alma. Fabien et Émy-Jeanne Marceau, de Québec, ont fini au quatrième rang.

Enfin, Bernadette Girard et Renée-Claude Guy de Mashteuiatsh, premier duo féminin, ont touché le fil d’arrivée au cinquième rang.

Fait à noter pour cette 49e, il y avait parité, avec cinq hommes et cinq femmes à la ligne de départ.

Une journée parfaite

« Ç’a été une journée exceptionnelle à tout point de vue. La température était avec nous et la foule était présente au départ à Roberval et à l’arrivée à Alma pour encourager nos rameuses et rameurs. C’est formidable, ç’est tellement apprécié des athlètes qui dépensent de grands efforts pour parcourir les 44 kilomètres », dit Julie Deschênes, directrice générale de Festivalma.

La plongeuse olympique de haut vol, la saguenéenne de renommée Lysanne Richard (ambassadrice des serviettes de plage Solem) a effectué un plongeon du haut d’une nacelle, au-dessus de rivière la Grande-Décharge, à la Dam-en-Terre. Un plongeon spectaculaire de 23 mètres et la foule a chaudement applaudi l’auteure de l’exploit.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES