Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 36 s

Alliance forêt boréale (AFB) demande des actions rapides pour la récupération du bois brûlé

Jean Tremblay
Le 14 juin 2023 — Modifié à 08 h 34 min le 14 juin 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Alliance forêt boréale presse la ministre des Ressources naturelles et des Forêts (MRNF) de mettre en place très rapidement des plans de récupération de la matière ligneuse des sites affectés par les feux de forêt.

« Il faut faire vite, car l’expérience passée nous a démontré que les longicornes vont rapidement attaquer ces forêts brulées et dégrader la qualité de la fibre. De plus, il faudra prévoir des investissements importants en sylviculture pour remettre en production ces milliers d’hectares, et ce, dans le cadre d’un aménagement forestier adapté aux changements climatiques », de dire le président d’Alliance forêt boréale, Yanick Baillargeon.

Caribou forestier

De plus, pour Alliance Forêt Boréale, il est impératif que le MRNF considère l’impact des feux sur l’habitat du caribou forestier et sur la dynamique des hardes de caribous dans le cadre de l’élaboration de la future stratégie de protection.

« Ces feux, en plus de détruire des milliers d’hectares de forêt, forcent la faune à se déplacer. Si le ministère met en place une stratégie de protection qui ne prend pas en compte les secteurs affectés par le feu et les déplacements des hardes, on risque d’appliquer une stratégie inefficace à des endroits où l’espèce n’est plus présente. Sans parler des conséquences que ces décisions ont sur l’approvisionnement des entreprises forestières », mentionne Yanick Baillargeon.

Pour l’Alliance forêt boréale il sera primordial pour le MRNF de réaliser des inventaires tous les 3 ans pour comprendre comment l’espèce se comporte sur le territoire de la forêt boréale transformé par les feux.

« Le MRNF détient la donnée télémétrique des colliers émetteurs qui indique en temps réel où se situe l’espèce. Il doit tenir compte de ces informations dans la future stratégie de protection. »

Précision de l’AFB

Précisons qu’Alliance forêt boréale tient à dénoncer certains propos écrits et véhiculés à l’effet que son organisation et les élus du Saguenay–Lac-Saint-Jean souhaitent l’extinction de l’espèce.

« Il a toujours été clair pour l’organisation et ses membres, tant sur la Côte-Nord qu’au Saguenay–Lac-Saint-Jean, qu’il est possible de protéger l’espèce et la biodiversité tout en protégeant et en préservant les communautés forestières et les emplois. AFB demande le maintien de l’accessibilité à la matière ligneuse par la mise en place de stratégies régionales de protection du caribou forestier, l’aménagement dynamique de nos forêts, mais surtout, la concertation entre toutes les parties pour trouver des solutions gagnantes », conclut-il.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES