Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 14 s

« Les feux pourraient tuer des entreprises forestières » - Yves-François Blanchet

Jean Tremblay
Le 05 juillet 2023 — Modifié à 12 h 03 min le 05 juillet 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Pour le chef du Bloc Québécois, le temps presse. Les PME de l’industrie forestière ont un urgent besoin d’aides gouvernementales pour passer au travers de la crise causée par les feux de forêt.

Accompagné du porte-parole en matière d’Affaires intergouvernementales, Ressources naturelles et Énergie, Mario Simard et du député du Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, d’élus régionaux et de plusieurs dirigeants de PME de l’industrie forestière il a tenu à rappeler au gouvernement fédéral l’urgence d’instaurer des programmes pour soutenir ces entreprises.

« Des solutions immédiates pour venir en aide aux PME forestières de la région et du Québec et aux personnes dont l’emploi est en péril sont nécessaires et légitimes », a déclaré le chef du Bloc Québécois à l’occasion d’un point de presse qui s’est tenu mercredi matin à Roberval.

Mesures suggérées

Le Bloc Québécois a déposé des solutions afin de venir en aide à l’industrie forestière. Toutefois aucune réponse n’a été obtenue du gouvernement Trudeau.

Le plan du BQ vise six mesures.

Pour la perte de machinerie causée par les feux, on demande le paiement de la franchise de 50 000$ par machine à remplacer, le remboursement d’une partie de la maintenance ayant été faite avant la reprise des activités forestières et des garanties de prêts de 25% de la valeur de la machine remplacée.

Concernant la perte de revenus lors de la période où les activités ont été compromises, le BQ demande d’instaurer un programme temporaire de remboursement des frais fixes mensuels similaire à celui mis en place pendant la pandémie.

Finalement pour les travailleurs du secteur forestiers on demande au fédéral d’assouplir les critères de l’assurance-emploi pour les travailleurs qui perdront leur emploi, même de façon temporaire. On suggère également de mettre en place un programme de subvention salariale pour les entreprises afin de garder leurs employés et éviter l’exode vers d’autres secteurs.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES