Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Projet d’agrandissement de 500 000 $

La Maison Oxygène d’Alma veut donner plus d’air aux pères

Yohann Harvey Simard
Le 28 mars 2024 — Modifié à 11 h 00 min le 28 mars 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La Maison Oxygène d’Alma veut donner plus d’air aux pères

La Maison Oxygène d’Alma souhaite agrandir ses locaux afin de mieux répondre aux besoins des pères et leurs enfants. L’organisme attend l’autorisation de la Société d’habitation du Québec (SHQ) pour mettre en branle un projet d’agrandissement de plus de 500 000 $.

Les Maisons Oxygène offrent de l’hébergement, de l’accompagnement ainsi qu’un soutien communautaire aux pères qui vivent une difficulté personnelle, conjugale ou familiale et qui ont leurs enfants dans le cadre d’une garde exclusive, partagée, ou qui sont en démarche pour avoir leur enfant.

La Maison d’Oxygène d’Alma, affiliée au Centre de ressources pour hommes Optimum, est la première au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Plusieurs pères et leurs enfants y ont eu recours dès son ouverture en 2020. Et depuis un an et demi, l’organisme affiche complet en permanence.

« À partir du moment où notre mission a été bien comprise par les hommes et par les autres organismes communautaires, les référencements se sont multipliés. Maintenant, nos chambres sont toujours occupées », affirme Sébastien Ouellet, directeur général du Centre de ressources pour hommes Optimum Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L’organisme est passé d’une équipe de trois à six intervenants depuis son ouverture.

Donner de l’espace aux pères

La Maison Oxygène d’Alma dispose actuellement de trois chambres. Un projet d’agrandissement a été soumis à la SHQ en septembre dernier. C’est avec impatience que l’organisme attend une approbation pour aller de l’avant.

Le projet comporte l’ajout d’au moins une chambre. L’objectif est aussi d’agrandir les aires communes afin que les pères et les enfants se sentent moins à l’étroit. Il est également question d’ajouter des toilettes pour offrir plus d’intimité aux occupants, qui doivent actuellement se partager une seule salle de bain.

« En trois ans, on a eu le temps d’avoir les commentaires des pères. On veut qu’ils aient plus d’espace, que ce soit plus confortable et invitant pour eux et leurs enfants. Les besoins, on a vu qu’il y en avait. Maintenant, on est rendus au stade d’améliorer l’offre de services. »

Depuis 2020, une vingtaine de pères et leurs enfants ont bénéficié des services de la Maison Oxygène. La durée des séjours varie selon les besoins propres à chaque occupant. Certains y demeurent quelques semaines, d’autres plusieurs mois. 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES