Lundi, 22 juillet 2024

Chroniques

Temps de lecture : 1 min 58 s

Sans calme et sans repos jamais

Le 05 mai 2023 — Modifié à 10 h 57 min le 05 mai 2023
Par Mélyna Girard

Jasette de la gazette

Daniel Bélanger sera en spectacle à Festirame le 14 juillet prochain. J’ai beaucoup aimé Daniel, je l’aime encore, et son album L es insomniaques s’amusent est un véritable chef-d’œuvre. J’espère avoir l’occasion de lui exprimer mon admiration, sa poésie m’a bercée et touchée de nombreuses années.

MAIS. Le titre de cet album est un odieux mensonge. « Les insomniaques s’amusent ». Ah oui? Quand ça? Je confirme, Daniel, que je m’amuse très peu d’être éveillée de minuit à quatre, quatre soirs/semaine.

On peut en parler aussi à ma chum Isabelle, à quel point elle aime ça, faire un shift de nuit dans sa tête! À ressasser mille pensées, à planifier, structurer, réfléchir, angoisser un peu, beaucoup, à la folie, partir en vrille… Et ne pas dormir.

Entre insomniaques, on partage nos trucs de survie. C’est dur sur le système, les acrobaties mentales de nuit. Isa, elle m’a fait découvrir les patchs pour yeux bouffis de Karine Joncas. C’est de la bombe. On dort peut-être pas, mais maudit qu’on a le cerne discret!

Ça nous fait rire. Jaune. Jaune Red Bull édition tropicale.

C’est la faute de ce fameux hamster (j’ai nommé le mien Saturnin) celui qui court inlassablement dans sa roue, inconscient qu’il pédale pour aller nulle part, à l’image de mes divagations nocturnes. Pas grand-chose de brillant se règle quand les heures ouvrables sont largement dépassées, qu’on se le dise. Plus souvent qu’autrement, j’envenime une problématique qui n’existe que dans ma tête.

Il fut un temps où je me réjouissais à calculer, à la vue de mon cadran, le temps qu’il me restait à dormir. « Wow! Encore cinq belles heures avant d’avoir à me lever », que je me disais.

HAHAHAHAHAHAHAHAAHA

Comme les choses ont changé.

Saturnin, il prend le contrôle de la place tel un petit chef d’orchestre. « Messieurs, dames, cette nuit, on va y aller avec de la mélancolie. Un, deux, trois! »

S’ensuit une cacophonie d’émotions.

« Allez le stress, joue plus fort, on ne t’entend pas assez! »

« Les mauvais souvenirs, c’est votre tour! »

« Reprenons la pièce intitulée Cette mauvaise décision ».

Ce concert d’émotion dirigé par un hamster-canard imaginaire vont me faire vivre des heures de pensées désordonnées avant d’enfin m’écrouler d’épuisement, 37 minutes avant le cadran.

Daniel, comme tu as menti.

Tous les titres de son album pointent en ce sens et démontrent les phases de l’insomnie. L’autruche. Jamais les heures. Ensorcelée. Désespéré. Sèche tes pleurs. La folie en quatre. Quand le jour se lève. C’est certain que cet album-là a été composé de nuitte!

Je n’ai pas de solution à apporter ici aujourd’hui. Juste un gros câlin de solidarité pour toutes ces âmes en peine qui peinent à dormir du repos du juste. À vous qui survivez de caféine, je vous salue.


Chaque semaine, un membre de l’équipe de Trium Médias prend parole sur un sujet de son choix, c’est La Jasette de la gazette.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES