Lundi, 15 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 35 s

Le miel de Mellonia maintenant sur les tablettes

Yohann Harvey Simard
Le 30 août 2023 — Modifié à 13 h 31 min le 30 août 2023
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

L’apiculteur Olivier Allard a récemment franchi un pas de plus dans le déploiement de son entreprise Mellonia alors que son miel est maintenant disponible sur les tablettes des épiceries Maxi et Provigo du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« J’ai reçu l’appel d’une des grandes têtes de Maxi au Saguenay-Lac-Saint-Jean et il m’a dit qu’il voulait mes produits dans tous les Maxi de la région! », raconte l’entrepreneur de 23 ans.

Pour ce dernier, en plus des retombées financières, l’introduction de ses produits en supermarché signifie un gain de notoriété. Une bonne tape dans le dos alors que Mellonia vient à peine de fêter son premier anniversaire.

L’entreprise dispose de 15 ruches dédiées à la production du miel vendu en épicerie. Si son volume de production annuel est encore incertain, Olivier Allard affirme qu’il s’assurera de pouvoir « remplir les tablettes ».

Parrainage de ruches

N’empêche, l’apiculteur insiste : la vente de miel n’est pas le but premier de Mellonia. Son principal créneau demeure le parrainage de ruches.

Fonctionnant sur la base d’un abonnement annuel, le parrainage de ruches offre la possibilité aux entreprises de s’approprier une ou plusieurs ruches.

« C’est un service clé en main. On installe des ruches, soit sur le terrain de l’entreprise ou de Mellonia, et après ça, on organise des activités autour des ruches avec leurs employés pour les sensibiliser aux abeilles. On leur envoie des photos de leurs ruches pour qu’ils voient comment elles vont, pour qu’ils aient un contact privilégié avec l’abeille. Et bien sûr, on leur donne le produit des récoltes dans un pot de miel personnalisé. Ça fait de vraiment beaux cadeaux corporatifs! »

Parmi les clients de Mellonia figurent notamment Desjardins, Mode Choc, Ubisoft ainsi que le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay pour ses établissements de La Baie. Une dizaine de ruches sont actuellement parrainées.

Pour l’amour des abeilles

De façon générale, l’apiculteur soutient que Mellonia a pour mission de contribuer à la survie de l’espèce mellifère.

« Depuis que je suis tout jeune, le sort des abeilles me tient à coeur. C’est d’ailleurs depuis ce tout jeune âge que j’observe leur malheureux déclin », confie-t-il.

C’est en ce sens que le parrainage comporte un volet de sensibilisation. Olivier Allard ajoute être en pourparlers avec des firmes de recherches animales afin de mettre en place une entente qui permettrait d’injecter une part des profits de Mellonia dans la recherche apicole.

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES