Mercredi, 19 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 2 min 16 s

De retour de Tunisie

Promotion Saguenay a réalisé une trentaine de missions pour le recrutement à l’étranger

Le 25 mai 2024 — Modifié à 08 h 00 min le 25 mai 2024
Par Jean Tremblay

En avril dernier, l’équipe de Promotion Saguenay s’est rendue en Tunisie pour recruter des travailleurs étrangers. Il s’agissait de l’une des missions que l’organisme offre depuis 2019 pour venir en aide aux entreprises qui vivent une problématique de main-d’œuvre.

Jusqu’à ce jour, cette offre de services a permis d’accompagner 77 entreprises qui ont recruté 266 personnes. L’aventure a débuté il y a cinq ans.

« En 2019, les entrepreneurs ont commencé à vivre la rareté de main-d’œuvre. Ce sont les entreprises de notre secteur qui nous ont demandé de les accompagner dans cette problématique. Il est important de mentionner que d’autres organisations, au Québec, organisaient des missions à l’étranger. Les employeurs ont donc cogné à notre porte en demandant à Promotion Saguenay de les aider et de faire la promotion de notre région comme étant un lieu de travail par excellence », explique Claudia Fortin, directrice générale adjointe à Promotion Saguenay.

L’organisme a donc décidé, à cette époque, d’épauler les entreprises.

 

Type de missions

Les missions auxquels participe Promotion Saguenay sont organisées par le gouvernement du Québec.

« Nous voulions aller à l’étranger de façon sécuritaire. Généralement, ce sont des missions francophones. On a donc ciblé des pays comme la France, le Maroc ou encore la Tunisie. »

Les entreprises qui y participent sont choisies selon un processus de sélection.

« Ce ne sont pas toutes les entreprises qui sont rendues à l’étape du recrutement à l’international. Il faut comprendre qu’il s’agit de l’étape finale dans la recherche de travailleurs. Si nous pensons qu’une entreprise doit améliorer ses conditions de travail ou encore si elle est en mesure d’embaucher des employés locaux, elle ne pourra pas bénéficier, à ce moment, du service de recrutement à l’international que nous proposons », ajoute-t-elle.

 

Rendu sur place

Les délégations ne participent pas à des salons de l’emploi. La formule utilisée par Promotion Saguenay est différente.

« En amont, avant de partir, un processus d’affichage dans le pays étranger permet aux candidats de postuler pour les emplois que nous avons à leur offrir. Sur place, nos entreprises procèdent à une sélection des personnes à rencontrer et ils procèdent à des entrevues. »

Dans certains cas, les entreprises procèdent par entrevue virtuelle. Par contre, on privilégie, chez Promotion Saguenay, des rencontres sur place.

« Il y a certes une plus-value que de se déplacer. Ça permet également à nos entrepreneurs de connaître le pays d’où proviennent leurs futurs employés et leurs coutumes. »

L’embauche des travailleurs étrangers

Par la suite, après les entrevues, les entreprises font parvenir à Promotion Saguenay, leurs « coups de cœur ».

« Notre rôle, à ce moment-ci, consiste à s’assurer que ces futurs travailleurs prennent au sérieux leur projet d’immigration. On vise, avec eux, l’établissement durable afin qu’ils restent chez nous et qu’ils conservent leur emploi dans l’entreprise qui les a sélectionnés. »

L’une des difficultés que rencontrent les délégations concerne le fait que 80% de ceux qui désirent immigrer au Canada choisissent les grands centres urbains comme Montréal ou Québec.

« Il faut donc cibler des gens parmi les 20% de candidats qui choisissent et qui aiment les régions », conclut Claudia Fortin.

Le Cahier EntrePreneurs est une initiative de Trium Médias, en collaboration avec le journal Les Affaires. Dans les éditions trimestrielles se trouvent des articles touchant directement les enjeux et défis du monde des affaires.

Pour consulter l’édition

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES