Mercredi, 19 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 33 s

Rapport financier 2023

Alma termine l’année avec un surplus de 2,95 M$

Yohann Harvey Simard
Le 24 mai 2024 — Modifié à 12 h 04 min le 24 mai 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La Ville d’Alma termine l’année 2023 avec un excédent budgétaire de 2,95 M$, 700 000 $ de plus que l’an dernier, sur un budget d’exploitation de 74,5 M$.

« Il s’agit d’un excellent surplus, et nous en sommes très fiers », a mentionné la mairesse d’Alma, Sylvie Beaumont, lors du dévoilement des résultats le 13 mai dernier.

Au chapitre des revenus, en 2023, les taxes foncières ont généré 48,7 M$ et les compensations tenant lieu de taxes, 5,1 M$.

À cela s’ajoutent les recettes de 14,7 M$ issues du réseau d’électricité municipal, de même que les revenus liés à l’essor du marché immobilier, qui ont atteint 1,4 M$.

Les revenus d’intérêts ont quant à eux été de 1,84 M$, soit 889 000 $ de plus que dans les prévisions budgétaires.

Du surplus, environ 1 M$ serviront à diminuer le montant d’emprunt relatif à la construction du Pavillon Édouard-Moffatt. Le reste sera en grande partie réinvesti dans le financement de « projets d’investissements structurants ».

Dépenses

En ce qui concerne les dépenses de la Ville, celles liées au transport, incluant le déneigement, se sont élevées à 9,3 M$. Malgré l’hiver clément, il s’agit d’un dépassement de 471 000 $ par rapport à ce qui était prévu au budget.

Parmi les autres éléments notables, 2,53 M$ ont été alloués au remboursement de la dette.

La dette d’Alma s’élève actuellement à 22 M$, soit une augmentation de 4 M$ par rapport à 2022.

« Pour une municipalité de notre taille, ça reste un niveau de dette très bas », insiste la mairesse.

Investissements

Par ailleurs, Sylvie Beaumont affirme être particulièrement fière que son administration ait pu dégager un surplus de près de 3 M$ sans pour autant couper dans les investissements.

Au cours de la dernière année, plus de 11,4 M$ ont été injectés dans les travaux publics.

Ensuite, 4,3 M$ ont été investis pour le développement économique, soit 2,6 M$ pour l’aménagement du nouveau parc industriel écoresponsable. Une bonne partie de la somme a été attribuée aux frais d’exploitation de l’organisme Développement Économique Alma Lac-Saint-Jean.

Enfin, plus de 6,74 M$ ont été octroyés aux loisirs et à la culture par le biais des projets du Pavillon Édouard-Moffatt, du sentier multifonctionnel de la Pointe-des-Américains, du réaménagement du parc Labrecque, de l’éclairage du pumtrack ainsi que de la nouvelle Terrasse des cascades.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES