Lundi, 22 juillet 2024

Extra

Temps de lecture : 2 min 3 s

Avantages et rôles des arbres en ville

Le 30 mai 2022 — Modifié à 10 h 22 min le 30 mai 2022
Par

La présence des arbres en milieu urbain comporte des avantages incalculables. Saviez-vous que ceux-ci ne se limitent pas à la purification de l'air ? Les arbres offrent des bénéfices tant sociaux que environnementaux, et peuvent même augmenter la valeur d'une propriété.

Les bienfaits pour l'être humain

Sans les arbres, n’est-ce pas que votre pique-nique ou votre temps de lecture en plein air perdraient une bonne partie de leur valeur? Perdre ces arbres, ce serait aussi voir plus de béton, entendre plus le bruit des véhicules en circulation, ne plus entendre les oiseaux chanter qui y étaient autrefois à l’abri, etc. Chaque fois que nous complimentons la beauté d’un quartier, les arbres y contribuent. Si chacun participe à la cause arboricole, par la plantation et l'entretien des arbres, les milieux urbains seront protégés contre ce polluant que nous appelons la laideur. Et lutter contre la laideur, c'est lutter contre la déprime et la détresse psychologique.

Les avantages économiques et environnementaux

Stratégiquement disposés, les arbres peuvent contribuer à réduire la consommation d'électricité. On peut réduire l’impact des vents froids de l’hiver en plantant des conifères en façade ouest d’une maison. Pour la climatisation, l’arbre ornemental peut servir de parasol. L’hiver venu, les feuilles tomberont et l’arbre ne bloquera plus le soleil. Ceci est plus avantageux écologiquement, tout en étant plus économique pour la consommation d’énergie.

Ensuite, les arbres, lorsqu’ils sont bien entretenus et bien fournis, réduisent les îlots de chaleur dans les milieux urbains. On peut observer la différence de température que peuvent procurer les arbres sur la carte suivante représentant la région de Montréal. 

Ce qui saute aux yeux sur cette carte est le petit pois vert qui représente le Mont-Royal. Malgré toute la chaleur présente dans la ville, ce parc demeure un îlot de fraîcheur précieux pour les Montréalais, et ce, grâce à la préservation de la forêt qui s'y trouve.

Les arbres contribuent également à la réduction des ruissellements, des glissements de terrain et des inondations. C’est pourquoi il est interdit d’abattre les arbres situés près des bandes riveraines. Certains pays, où les arbres n’ont pas été suffisamment protégés, payent le prix à cause du manque d’irrigation et de stabilité des sols.

Par la suite, le temps, l’effort et l’argent investis pour l’entretien d’un arbre mature ou en voie de le devenir, ne sont jamais perdus. Des arbres plantés aux bons endroits et bien entretenus peuvent augmenter la valeur d’une propriété jusqu’à plus de 15 %. Personne ne veut faire une promenade pour contempler de l’asphalte et du béton! Il faut donc que tout le voisinage s’y mette, car ce n’est pas seulement la maison elle-même qui est visée, c'est aussi le quartier.

 

Sources

Kellert, S.R., « Biophilia », dans Sven Erik Jørgensen et Brian D. Fath (dir.), Encyclopedia of Ecology, Oxford, Academic Press, 2008, p.462‑466.

Pellerin, Gervais, et Hydro-Québec, Répertoire des Arbres et Arbustes Ornementaux: 1760 Espèces et Variétés de Végétaux du Québec, Gouvernement du Quebec, publications vendues, 2010.

Distribution de la température de surface pour la ville de Montréal: http://cerfo.qc.ca/index.php?id=11&tx_ttnews%5Btt_news%5D=32&tx_ttnews%5BbackPid%5D=2&cHash=80e9d3b119

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES