Sports

Temps de lecture : 2 min 11 s

Défaits en finale : Les Jeannois peuvent garder la tête haute

Janick Émond
Le 19 mai 2023 — Modifié à 10 h 18 min le 19 mai 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Défaits en finale : Les Jeannois peuvent garder la tête haute

Pour la première fois de leur histoire, les Jeannois du Collège d’Alma ont atteint la grande finale des séries éliminatoires. Malheureusement, la troupe de Pascal Hudon s’est inclinée en 4 matchs face aux Patriotes du Cégep Saint-Laurent. Quelques jours après l’élimination, l’entraineur-chef des Jeannois était en mesure de mieux analyser le parcours de son équipe, dont il se montre très fier.  

« Après une défaite comme ça en finale, c’est comme un deuil. Ce n’est pas facile à vivre, surtout quand on perd sur la patinoire adverse. On n’a pas nos partisans avec nous. Mais il faut tourner la page, on ne peut pas continuer de penser juste à ça, et ce qu’on aurait pu faire de différent », mentionne Pascal Hudon.  

Les heures, et les quelques jours après la défaite de son équipe ont été assez difficiles à traverser. Il s’agissait de la fin d’un chapitre pour les Jeannois, dont plusieurs joueurs du noyau de l’équipe ne seront pas de retour l’an prochain.  

« Les gars étaient très émotifs, on les ramassait à la petite cuillère après cette défaite. Ç’a pleuré beaucoup dans le vestiaire, des gars qui en étaient à leur dernière chance dans le circuit de gagner les séries. Mais tranquillement, on tourne la page. Aujourd’hui, c’est difficile encore, mais un jour, on va repenser avec fierté à ce beau parcours qu’on a connu. » 

Fierté 

S’il y a un mot qui revient souvent lorsqu’il analyse le parcours de son équipe, c’est bien la fierté.  

« On n’est pas satisfait à 100% de notre parcours, parce qu’on n’a pas gagné. Par contre, on peut être fier de ce qu’on a accompli. Ça ne s’est pas joué à grand-chose cette finale-là, avec deux défaites en prolongation. On est à deux tirs d’avoir une autre série. »  

Il poursuit : « Et moi, je suis fier de l’ensemble de l’œuvre. Autant la saison qu’on a connue que les séries. On a fait face à de l’adversité et j’ai aimé la façon que le groupe s’est comporté dans ces moments. Les gars ont tout laissé sur la glace, jusqu’à la dernière seconde du dernier match. »  

Nouveau départ 

Avec le départ d’une grande partie du noyau de l’équipe, c’est un nouveau cycle qui s’amorcera l’an prochain pour les Jeannois.  

Pascal Hudon espère que les leçons apprises cette année seront transmises la saison prochaine, avec les joueurs qui effectueront un retour.  

« Nos vétérans de cette année ont été de super modèle pour les nouveaux gars qui sont arrivés cette saison. On souhaite qu’à leur tour, ils sachent transmettre la mentalité des Jeannois aux prochains à rejoindre la formation. » 

Ce nouveau recommencement n’est pas sans pincement au cœur pour Pascal Hudon.  

« Ce n’est pas évident de voir un groupe partir, ce n’est jamais facile. C’est difficile de penser qu’après deux saisons comme on a connu, que c’est tout à recommencer encore. Mais je suis un coach de carrière, ça prend de la passion pour continuer et j’ai encore cette passion. Là, il faut juste décompresser. Dans deux ans, on va se reparler et je vais me sentir encore comme ça quand le nouveau groupe va partir. C’est la vie du collégial. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES