Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 31 s

L’Accent des Jeunes lance son balado

Yohann Harvey Simard
Le 25 avril 2022 — Modifié à 09 h 39 min le 25 avril 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le mardi 12 avril avait lieu le lancement officiel de la La Voix de l’Accent des Jeunes, un balado réalisé par le véhicule d’implication jeunesse l’Accent des Jeunes (ADJ).

Plusieurs élus de même que les représentants de divers organismes de la MRC Lac-Saint-Jean-Est étaient présents aux côtés des jeunes lors de l’évènement qui s’est tenu à la Boîte à Bleuets, à Alma.

Tour à tour, des ambassadeurs de l’ADJ sont montés sur scène afin de témoigner de leur implication au sein de la stratégie jeunesse.

« C’était l’occasion de montrer ce qu’on est capables de faire, qu’on est capables de porter des actions concrètes et que les jeunes se mobilisent et s’impliquent socialement », explique Rosalie Gagné, agente de projet à l’Accent de jeunes.

À cet égard, celle-ci indique que la création d’un balado (émission ou chronique sur un sujet donné accessible via Internet), est la réalisation la « plus concrète » de l’Accent des Jeunes à ce jour.

Un aperçu du premier épisode portant sur la persévérance scolaire a été diffusé lors du lancement. Trois autres épisodes, sous les thèmes de l’environnement, des réseaux sociaux et de l’anxiété liée au marché de l’emploi, ont également été enregistrés jusqu’à présent.

L’ADJ souhaite concocter douze autres épisodes d’ici mars 2023. Le balado La Voix de l’Accent des Jeunes est disponible sur les plateformes Spotify, YouTube et Podbean.

C’est quoi l’Accent des Jeunes?

Né en 2019 à l’initiative du Carrefour jeunesse emploi d’Alma, l’Accent des Jeunes a pour principal objectif de porter la voix des jeunes de 15 à 29 ans jusqu’aux instances politiques de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

« On veut que les jeunes puissent modeler une MRC à leur image et qui répond à leurs attentes. Et malheureusement, on sait que la voix des jeunes n’est pas toujours entendue à sa juste valeur. »

En ce sens, l’ADJ prévoit déployer plusieurs autres actions de consultation, comme la distribution d’un questionnaire, afin de connaître l’opinion des jeunes quant à ce qu’ils souhaitent voir se réaliser dans leur MRC. Des kiosques seront également mis en place dans des établissements scolaires de la MRC.

Outre la mobilisation citoyenne, pour certains de ses membres, l’ADJ représente simplement une façon de faire de nouvelles rencontres et d’avoir un lieu d’appartenance, précise Rosalie Gagné.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES