Actualités

Temps de lecture : 1 min 13 s

Alliance forêt boréale demande de protéger les communautés forestières

Louis Potvin
Le 23 août 2022 — Modifié à 13 h 37 min le 23 août 2022
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Alliance forêt boréale demande de protéger les communautés forestières

Alliance forêt boréale (AFB) demande au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour de tenir compte des communautés forestières dans la mise en place du plan de protection du caribou forestier.

L’organisme réagit au dépôt hier du rapport final de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards. La Commission y fait 35 recommandations, dont l’implantation, le plus rapidement possible, d’une stratégie de protection adéquate qui passerait notamment par la création d’aires protégées au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord. Aussi, on propose de réduire les impacts des humains en forêt en conservant le moins de routes forestières possible et d’imposer un moratoire sur l’octroi de beaux de villégiatures.

« On ne peut absolument pas protéger le caribou au détriment des travailleurs. Nos communautés forestières sont en danger et nous comptons sur le ministre Dufour pour assurer leur protection », a affirmé le président d’AFB, Yanick Baillargeon.

AFB déplore que la Commission n’ait pas retenu les recommandations contenues dans le mémoire qu’elle a déposé devant elle le 11 mai dernier. Parmi ces recommandations, AFB proposait d’appliquer des stratégies de protections régionales tenant compte des particularités territoriales.

« Nous souscrivons à la protection de la biodiversité et nous l’avons maintes fois répété, mais le gouvernement doit tenir compte dans sa stratégie de protection du caribou forestier de tous les pôles du développement durable, incluant le pôle économique. Il faut à tout prix éviter d’opposer économie et écologie. »

Le territoire couvert par AFB représente 40 % de la possibilité forestière résineuse du Québec. On y compte près de 20 000 emplois dans le domaine de la forêt et 34 municipalités sur 65 dépendent principalement de l’industrie forestière. On y retrouve une forte présence de territoires fauniques structurés, soit 20 ZEC et 43 pourvoiries.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES