Dimanche, 21 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Amélioration des infrastructures à la marina de Saint-Cœur-de-Marie

Yohann Harvey Simard
Le 06 juin 2023 — Modifié à 00 h 52 min le 06 juin 2023
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Alma donnera un coup de jeune à sa marina de Saint-de-Cœur-de-Marie. Un investissement de 125 000 $ est prévu cet automne afin d’en remplacer les quais ainsi que le système électrique.

Ce sont l’ensemble des quais qui seront renouvelés, indique le conseiller municipal François Carrier. Le système électrique actuel sera quant à lui remplacé par un système plus performant. Celui-ci sera d’une plus grande puissance et offrira une intensité supérieure afin de répondre aux besoins en énergie des embarcations de tailles plus importantes.

« Il faut dire que la tendance est à la hausse en ce qui concerne la grosseur et la longueur des bateaux. C’est entre autres pour ça aussi qu’on change les quais. On s’adapte à nos clients », explique le conseiller municipal.

Il précise que le remplacement des équipements se fera à l’automne prochain de sorte à ne pas entraver les activités des plaisanciers cet été. La marina de Saint-Cœur-de-Marie dispose de 24 emplacements.

La Tournée

Le bateau La Tournée demeurera par ailleurs remisé dans la cour de la marina pour un certain temps encore.

En décembre dernier, Alma avait mandaté une firme professionnelle afin qu’elle identifie les différents scénarios de conversion de l’imposant navire. La firme fera la présentation de son rapport à la municipalité cette semaine.

François Carrier précise que le bateau ne devrait pas rester à la marina au-delà de 2024, qu’il soit possible de lui attribuer une nouvelle vocation ou non.

« À partir de l’été 2024, si on n’a pas de projets à l’intérieur, il va falloir penser à le déplacer de là. »

Les marinas toujours achalandées

De façon plus générale, l’achalandage demeure élevé dans les marinas du secteur malgré la fin de la pandémie.

À Alma, celles de la Dam-en-Terre et de Saint-Cœur-de-Marina affichent complet encore cette année. Même chose ou presque à celle de Saint-Henri-de-Taillon, où seulement deux places sur quatre-vingts étaient encore disponibles au début de mai.

François Carrier de même que la directrice générale de Saint-Henri-de-Taillon, Kathy Tremblay, indiquent qu’il était déjà coutume que les marinas atteignent leur pleine capacité avant même l’arrivée de la COVID-19. Les places s’y sont toutefois envolées plus rapidement qu’à l’habitude alors que les loisirs extérieurs ont été particulièrement populaires en temps de pandémie.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES