Dimanche, 21 avril 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 24 s

Essais canadiens : Brillantes performances de Mathieu Ouellet 

Janick Émond
Le 14 avril 2023 — Modifié à 10 h 55 min le 14 avril 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Le nageur almatois Mathieu Ouellet s’est grandement démarqué lors des Essais canadiens, qui avaient lieu à Toronto du 28 mars au 2 avril dernier. Sur les quatre épreuves auxquelles il participait, il s’est qualifié pour trois grandes finales A, et une finale B.  

De plus, le nageur originaire d’Alma a réussi à abaisser tous ses temps personnels dans chacune des épreuves.  

Cette année, les Essais canadiens avaient pour but de qualifier les meilleurs nageurs du pays pour les Mondiaux, qui auront lieu au Japon en juillet, ainsi que pour les Panaméricains à l’automne.  

Résultats 

Pour Mathieu Ouellet, il s’agissait d’une deuxième participation aux Essais canadiens. L’an dernier, il n’avait pas réussi à se classer pour les grandes finales.  

« Au 100m papillon, Mathieu était classé 16e meilleur au Canada. Et lors de la ronde préliminaire, il a surpris tout le monde en terminant en 6e place. Ça lui a donné une place pour la finale A, où il a terminé 7e. On ne pensait pas qu’il ferait aussi bien que ça, il montre vraiment une belle progression », raconte Stéphane Ouellet, le père de Mathieu.  

Ensuite, l’Almatois s’est classé pour une autre finale A, cette fois au 50m libre, où il a obtenu le 8e meilleur temps au pays.  

Lors de l’épreuve au 100m libre, Mathieu Ouellet a eu un peu plus de difficulté. 

« Cette fois, il s’est rendu en finale B, où il a terminé en 14e place. Il a quand même réussi à abaisser son temps personnel, mais il le sait lui-même qu’il est capable de faire mieux que ça. C’est une épreuve dans ses forces normalement.» 

Et enfin, lors de la dernière journée, il a participé à la finale A au 50m papillon. Pour la ronde préliminaire, il était classé 11e au pays, et il a finalement terminé exæquos en 3e place. Lors de la finale, il a terminé 4e au pays.  

« Il a raté le podium d’une fraction de seconde, juste assez choquant. Il était tellement déçu, mais ça lui donne beaucoup de motivation pour se reprendre. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES