Jeudi, 18 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 46 s

Le camp de basketball des minis Jeannois de retour cet été 

Janick Émond
Le 26 juin 2024 — Modifié à 15 h 10 min le 26 juin 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Le camp de basketball des minis Jeannois du Collège d’Alma sera de retour du 5 au 16 août prochain. Une occasion pour les jeunes de la 4e année du primaire à la 3e année du secondaire d’apprendre les rudiments de ce sport et de perfectionner leurs techniques de jeu.  

Après plusieurs années sans offrir ce camp, celui-ci est revenu l’an dernier dans une nouvelle formule. 

« Auparavant, on concentrait le camp sur une fin de semaine. Mais on a arrêté quelques années et l’an dernier, on est revenu dans une formule qui se colle aux horaires de camp de jour. On n’est pas un camp de jour cela dit, mais là on a un horaire sur semaine. On a une première semaine de camp du 5 au 9 août, de 8h à 16h, et une autre semaine avec un autre groupe du 12 au 16 août, de 8h à 16h également », explique l’entraîneur des Jeannois du Collège d’Alma, Simon Leblanc.  

Durant les journées du camp, les jeunes sont appelés à perfectionner leurs habiletés individuelles et collectives.  

Ils auront d’ailleurs la chance de s’entraîner et de côtoyer des joueurs de l’équipe de basketball collégial.  

« Le camp est très structuré. On est sérieux dans l’apprentissage du basketball, mais ça reste ludique et très amusant. Les jeunes vont apprendre, par exemple, à améliorer leurs jeux de pied, leur drible, leurs passes et plusieurs autres habiletés. » 

De plus, une activité découverte aura lieu. Durant celle-ci, les jeunes vont découvrir d’autres sports et parfois même visiter les installations des différents programmes offerts au Collège d’Alma.  

« C’est important de ne pas être 100 % basketball. Les jeunes doivent développer des compétences dans d’autres sports aussi, d’où la période découverte. »  

Projet pilote 

Cette année, le camp des minis Jeannois offrira des plages horaires de camp destinées aux jeunes de 4e-5e secondaire.  

« À ces âges-là, plusieurs commencent à travailler, c’est pour ça qu’on n’a pas de place pour eux dans le jour. Mais on fait un test cette année, en offrant quelques entraînements en soirée juste pour eux. » 

Pour tous 

Simon Leblanc indique par ailleurs que ce camp s’adresse à tous les jeunes intéressés par le basketball, et ce, peu importe leur niveau de jeu.  

« C’est une belle porte d’entrée aussi pour les jeunes qui n’ont jamais joué au basketball. Nous, notre objectif, c’est de faire progresser les joueurs, peu importe leur niveau de jeu. Mais la seule chose importante, c’est qu’il soit intéressé réellement. Nous ne sommes pas un camp de jour ou une garderie. Le jeune doit prendre ça au sérieux. » 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES