Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 39 s

Plusieurs projets d’envergure au programme en 2023 à Alma

Yohann Harvey Simard
Le 18 novembre 2022 — Modifié à 15 h 23 min le 18 novembre 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

À l’aube de sa 2e année de mandat, la mairesse d’Alma, Sylvie Beaumont, annonce la concrétisation de plusieurs d’importance en 2023.

La fermeture en juin dernier des piscines municipales des secteurs Isle-Maligne et Saint-Sacrement avait suscité l’indignation de plusieurs citoyens.

Qu’à cela ne tienne, Sylvie Beaumont affirme que dans quelques jours, la Ville lancera un appel de propositions pour la réalisation des plans et devis d’une nouvelle piscine dans le Parc Saint-Sacrement, à Naudville. Un projet dont le budget s’élève à 2,6 M$ et qui prévoit également la réfection des vestiaires et des blocs sanitaires.

Les travaux de construction débuteront en 2023, pour une inauguration à l’été 2024. Rien n’a toutefois été annoncé quant à la piscine d’Île-Maligne.

Pointe des Américains

Au sujet de l’aménagement d’un sentier multifonctionnel de 2,7 km à la Pointe des Américains, la mairesse affirme que « l’objectif est de donner le premier coup de pelle au printemps 2023 ».

Initialement évaluée à 1,5 M$, la 1re phase du projet atteindra finalement les 2 M$. C’est qu’on a décidé d’y inclure l’aménagement d’une piste cyclable partant du bout de la rue Sainte-Anne et se rendant jusqu’à la Pointe des Américains.

Rappelons que la 2e phase du projet comprend notamment la mise en place d’un stationnement.

Pavillon des Loisirs

Alma ira également de l’avant avec l’érection du Pavillon des Loisirs dans le secteur Île-Maligne/Delisle. L’ouverture des soumissions pour le projet de 4,2 M$ se fera dans les prochains jours.

En 2023 est prévue la construction du bâtiment (340 m²), de la patinoire, de la salle des patineurs (77 m²), du stationnement et du chemin d’accès

Le Pavillon des Loisirs sera notamment doté de deux salles multifonctionnelles, tandis que d’autres infrastructures extérieures sont appelées à s’ajouter au fil du temps.

Centre-Ville

C’est également en 2023 que la mairesse d’Alma compte se pencher sérieusement sur la revitalisation du centre-ville.

Il s’agira d’une démarche de longue haleine qui débutera l’an prochain avec l’aménagement d’une place publique au coût de 750 000 $ sur le terrain vague située entre le bar Le Dooly’s et la Boîte à Bleuets.

« On va d’abord devoir déposer au gouvernement un plan global de comment on entrevoit le développement du centre-ville dans son ensemble. Il faut l’agrandir et être très imaginatif parce qu’on aura plus les centres-villes qu’on avait. Oui, ça va prendre des commerces, mais si on veut qu’il soit fréquenté, il va surtout falloir l’habiter et développer son accessibilité piétonnière et à vélo. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES