Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 6 s

Projet d’agrandissement de Prémoulé: Les citoyens du secteur pourront se prononcer

Yohann Harvey Simard
Le 14 décembre 2022 — Modifié à 08 h 29 min le 14 décembre 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Un registre sera tenu le 14 décembre prochain au sujet du projet d’agrandissement de l’entreprise de fabrication de comptoirs Prémoulé d’Alma.

Cet été, plusieurs citoyens résidant à proximité des installations de l’entreprise ont manifesté leur inquiétude quant à l’augmentation du bruit qui pourrait découler du projet.

C’est que l’agrandissement inclura l’ajout d’un second dépoussiéreur. Un appareil qui, aux dires des citoyens, génère un bruit considérable.

Le 30 novembre dernier, une rencontre a été organisée afin d’exposer le projet et ses impacts aux citoyens concernés. Des représentants de Ville d’Alma et de l’entreprise Prémoulé étaient présents. Les résultats d’une étude sur les effets sonores liés au projet ont notamment été présentés aux citoyens.

« Il semble que les citoyens ont pu constater qu’avec l’agrandissement de Prémoulé, il y aura plusieurs avantages, notamment la réduction du bruit avec le déplacement du dépoussiéreur et la création d’une zone tampon », indique Claudia Madore, conseillère en communication pour Ville d’Alma.

Registre

Qu’ils aient été suffisamment rassurés ou non lors de la rencontre, c’est aux 134 résidents touchés par le projet que reviendra le dernier mot.

Un registre sera ouvert à l’hôtel de ville d’Alma le 14 décembre prochain. L’occasion pour les citoyens qui s’opposent toujours au projet de se prononcer. Vingt-quatre signatures devront être apposées au registre afin qu’un référendum soit tenu. Référendum à l’issue duquel le projet pourrait être avorté pour de bon.

Le projet

Estimé à 10 M$, le projet d’agrandissement de Prémoulé vise essentiellement à doubler la superficie des installations de l’entreprise, situées sur le boulevard Saint-Jude, afin d’en accroître la capacité de production.

Il en découlerait la création de 35 emplois supplémentaires sur les 65 existants.

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES