Mardi, 16 juillet 2024

Extra

Temps de lecture : 1 min 15 s

Nouveau directeur général à la SADC de Lac-Saint-Jean-Est

Le 12 avril 2023 — Modifié à 10 h 36 min le 12 avril 2023
Par Mélyna Girard

Contenu commandité

La SADC annonce la nomination de M. Stéphane Maltais au poste de Directeur général. Il succède à M. Daniel Deschênes qui a occupé cette fonction pendant les 35 dernières années.

Le parcours de gestionnaire de M. Maltais de même que sa formation en finance lui ont permis de maîtriser tous les aspects d’une entreprise : les finances, le management, les opérations, le marketing et les ressources humaines.

« Les défis sont nombreux pour le territoire du Lac-Saint-Jean-Est et j’étais prêt pour un nouveau défi. Aider directement plusieurs entreprises, dans notre secteur, c’est très concret et valorisant. C’est également très agréable d’arriver dans un organisme qui est en excellente position financière avec une vision et des priorités bien définies. » Explique M. Maltais.

La mission de l’organisation est de favoriser une approche globale du développement économique local afin d’agir sur l’autonomie et l’indépendance des collectivités.

M. Maltais sera accompagné de Mme  Sandra Tremblay, Conseillère services aux entreprises et gestionnaire de portefeuille. Mme  Tremblay cumule 20  années d’expérience auprès de la SADC Lac-Saint-Jean-Est et elle connait très bien l’organisme.

« Nous sommes très heureux de l’embauche de M. Maltais, qui partage les valeurs de notre organisation et le désir de poursuivre le développement de notre collectivité.

Par la même occasion, nous remercions et soulignons bien évidemment la grande contribution de M.  Daniel Deschênes et son apport important pour les entreprises de notre communauté. Nous lui souhaitons une belle et heureuse retraite bien méritée. » mentionne M. Maxime Néron, Président du conseil d’administration

La société d’aide au développement de la collectivité (SADC) opte pour un modèle unique en collaborant avec des experts dans différents domaines afin de développer, d’une part, les connaissances et l’autonomie des propriétaires et gestionnaires d’entreprise du milieu et, d’autre part, d’appuyer les organismes œuvrant dans le domaine du développement économique local. L’organisation fait également du financement traditionnel.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES